ACCUEIL

Tel : +33 612 256 659 Email : iwuystoire@gmx.fr
Le château d’ Iwuy 1778… 1963

Site ayant pour but de préserver et de mettre en valeur le patrimoine historique d’Iwuy.

L’ ASSOCIATION IWUY’ STOIRE (Creation le 16 Avril 2016)

Iwuy’ Stoire est une association à but non lucratif de type “loi de 1901” ayant pour but de préserver et de mettre en valeur le patrimoine historique du village d’ Iwuy. Elle est ouverte à toute personne partageant la même passion de la recherche et de la préservation de la mémoire.Une section généalogie complète notre activité. Vous pouvez utiliser la page “Contacts” pour obtenir des informations sur l’ association et éventuellement pour partager des documents qui “sommeillent” dans certains greniers poussiéreux au risque de disparaître à jamais.L’inscription est totalement gratuite, la bonne humeur, l’ entente cordiale et la passion sont les seuls critères requis pour devenir adhérent. Le bureau de l’ association est composée de :

Président : Michel LESPAGNOL


Secrétaire Trésorière : Dominique DUPUIS
Équipage du Lancaster LL690 JI-J qui s’est crashé à Iwuy le 16 Juin 1944 après une mission sur la gare de triage de Valenciennes. Il n’y eut aucun survivant.
1 Novembre 1918, le train du QG de l’armée britannique est arrêté en gare d’Iwuy à son bord le Maréchal Douglas Haig Général en chef de l’armée britannique (à gauche), et le prince de Galles futur roi Edward VIII.
Gare d’Iwuy 15 novembre 1918, revue de troupe du 6th Highlander par le Maréchal Foch et le Maréchal Douglas Haig.
Gare d’Iwuy 11 novembre 1918 le prince Fushimi du Japon salut le Maréchal Douglas Haig, général en chef de l’armée britannique.

L’ HISTOIRE D’ IWUY ET LA NAISSANCE D’ UNE PASSION :

L’ Histoire avec un  “H” majuscule traite les grandes lignes et oublie souvent de citer les évènements qui se sont déroulés dans nos villages. Il m’ est souvent arrivé quand j’ étais enfant de croire que tous les héros des films et des romans n’ existaient ou n’ avaient existé que dans des contrées lointaines, ou qu’ils étaient issus de l’ imaginaire des auteurs. J’ étais déçu qu’il ne se soit jamais rien passé à Iwuy……. simple erreur de jeunesse……
Quand j’ entamais une nouvelle année scolaire, certains camarades partis en vacances mentionnaient tel château qu’ils avaient visité loin d’ ici ou tel lieu ou des événements extraordinaires, œuvres  de célébrités et de personnages historiques s’ étaient déroulés. Que de frustration pour moi qui restait cantonné dans ce village ou rien n’ était arrivé …….
Puis un jour, ma mère me parla d’ un bombardier qui était tombé derrière chez elle pendant la seconde guerre mondiale. Beaucoup plus tard je me mis en quête d’informations sur cet équipage, et par hasard,  je découvris que l’ As allemand de la première guerre mondiale « Manfred Von Richthofen », LE BARON ROUGE avait séjourné  4 mois à Avesnes le Sec (de fin novembre 17 à fin mars 1918) , et qu’une partie de son escadrille s’ était installée à Iwuy sur un aérodrome provisoire. Ces découvertes aiguisèrent ma curiosité et j’ entamais de nouvelles investigations pour découvrir qu’ au travers des siècles notre village, visité par des personnages historiques célèbres avait connu bien des aléas dignes des plus grandes sagas. Les habitants ordinaires font également partie de cette histoire, certains ont participé à des évènements importants, d’ autres ont pu réaliser un jour des choses extraordinaires…..la mémoire les a aujourd’hui oublié.  Iwuy’ stoire a pour but de rappeler et de préserver cette mémoire en réalisant des expositions, des conférences et des commémorations. N’ hésitez pas à prendre contact avec nous pour partager des documents importants qui sommeillent dans vos greniers et qui concernent Iwuy, ceci afin d’ enrichir le patrimoine historique de notre village.
Fort heureusement, 2 livres importants témoignent de l’ évolution de notre village au travers des âges. Le premier aborde l’histoire d’ Iwuy depuis l’ âge de pierre et nous emmène jusque dans les années 1880 (Histoire d’ Iwuy par les Abbés Dehaisnes et Bontemps paru en 1887), et le second (Iwuy de M Cyriaque Colpart et M Ernest Capliez) traite de l’histoire d’ Iwuy de 1890 à 1990. A tout cela on peut rajouter la « mine » Internet et tous les nouveaux moyens de communication qui permettent de retrouver plus facilement les acteurs et les informations oubliées.
Le livre des Abbés Dehaisnes et Bontemps a fait l’objet d’une réimpression en 2007 (il est également publié en version anglaise) disponible sur Amazon. Cette véritable encyclopédie Iwuysienne est une référence pour les historiens du Nord de la France et même au delà car il est le reflet de la vie d’un village au travers des siècles.

Le 10 Octobre 1918 à 14h 15 la cavalerie canadienne mène la dernière charge de son histoire. Cet évènement historique se déroule à Iwuy.

Bilan 5 cavaliers tués 17 blessés et 66 chevaux abattus. Cliquez sur l’image pour découvrir une vidéo qui explique la bataille.

Forum de discussion sur la bataille
L’armée allemande utilisa 5 tanks A7V à la Bataille d’ Iwuy qui eu lieu les 10 et 11 octobre 1918, soit 1/4 des chars allemands produits pendant la première guerre mondiale. Cette bataille fit 700 victimes en 2 jours, les cimetières britanniques, d’ Iwuy le cimetière Niagara et le cimetière Wellington de Rieux en Cambrésis comportent un grand nombre de tombes de soldats tombés au cours de cette bataille. Récemment un éditeur Canadien a publié un livre dans lequel le Major Mike Mc Norgan retrace le déroulement de la bataille. Notre association a également publié un livre qui relate ces évènements.
Equipage de l’A7V 560 avec Volckheim en 1918 (5 ème à partir de la gauche)

Le 29 Avril 1810 après avoir inauguré le canal de St Quentin et le touage de Riqueval, Napoléon relie Cambrai à Valenciennes par la route, en passant par Iwuy, en compagnie de sa toute nouvelle épouse, l’Impératrice Marie Louise. Ils feront une halte à Bouchain. Un second passage est mentionné à l’ été 1813 . “La municipalité fit élever à cette occasion, un arc de triomphe surmonté d’un aigle doré. Napoléon dans son carrosse traverse la ville en saluant” (Histoire d’ Iwuy page 337 – O Dehaisnes – A Bontemps).

Le 21 mars 1677, Louis XIV (le Roi Soleil) quitte son camp de Famars et couche le soir à Haspres. Le 22, de grand matin, il reprenait sa route vers Cambrai, foulant en conquérant la faible partie du territoire d’ Iwuy traversée par la chaussée de Valenciennes, ancienne chaussée de Famars (cf Histoire d’ Iwuy des abbés Dehaisnes et Bontemps -page 195-)

AU TEMPS DES GAULOIS NOUS SOMMES “NERVIENS”, NOTRE ROI EST “BODUOGNATOS”

Iwuy est déjà un village en 57 avant JC, lorsque Jules César remporte une victoire décisive contre BODUOGNATOS,  notre roi, équivalent de VERCINGÉTORIX chez les Arvernes. Nous appartenons à la tribu du peuple belge des NERVIENS dont la capitale est Bagacum (aujourd’hui Bavay).

C’ est la bataille de la  SABIS (ou du Sabis suivant les sources) qui est décrite dans le livre de Jules César  “La guerre des Gaules”. Une majorité d’ historiens situent le lieu de cette bataille le long de la Sambre près de la frontière belge, pour d’ autres la rivière est la Selle à quelques kilomètres de chez nous.
(Voir l’hypothèse très crédible de M André Bigotte sur le sujet (ancien documentaliste du lycée Corot à Douai).